Comment expliquer Trump et la haine à mes filles …

newspaper-1959739_960_720

Elle arrive, les joues rouges. A bout de souffle. Paniquée, blanche ? Presque ; mais pas assez parait-il.

  • Qu’est-ce qu’il y a ma fille ?

En fait c’est simple. Elles sont sorties à trois. Deux « bronzées », et leur meilleure amie ; une petite blonde. Elles devaient vendre des lasagnes pour leur voyage scolaire à Marseille (Leur voyage à Paris ayant été annulé pour cause de menace terroriste).

Elles ont sonné à des portes ; essuyé des refus ; des dons de personnes (et souvent les moins bien loties selon leurs mots) ; puis elles ont approché un quartier résidentiel. On était proches d’Halloween. Tout le quartier avait sorti ses décorations. Citrouilles, araignées, squelettes ; tout était en place pour effrayer les enfants et leur distribuer des bonbons.

 

Mais ce jour-là, mes filles n’eurent pas droit aux bonbons… la friandise fut amère.

Elles s’approchent d’un jardin. De loin, elles remarquent un rideau qui s’écarte. La vieille de films qui observe son voisinage… Ma fille, une des « bronzée » donc, pense que c’est une mauvaise idée de sonner… L’expérience peut être ? (Il faut dire que quelques semaines auparavant, en souhaitant le bonjour à une dame dans la rue elle s’est entendue répondre « On n’est pas chez les sauvages ici hein, ce n’est pas ton pays. On ne dit pas bonjour à n’importe qui !) Bref, elle pense que c’est une mauvaise idée et décide de distraire sa sœur et sa copine en lançant un jeu : « Je touche la citrouille et je cours, celui qui me rattrape a gagné !

Mal lui en fut. Elle court, regarde derrière elle les deux gamines de 10 ans… et les voit se figer.

La dame qui scrutait le jardin sort de sa maison. Sûre de sa bonne « foi », hurlant, vociférant.

  • « Sales petites connasses ! band de salles putes, sales arabes ! je vais vous apprendre à saccager mon jardin « !
  • « Madame, on n’a rien fait !
  • Sale race ! Je vais appeler mon mari !

Bref, elle leur a tellement foutu la trouille que les gamines sont rentrées en larmes, qu’elles n’osent plus passer près de cette maison (alors que c’est leur chemin le plus court jusqu’à l’école) et qu’elles ne veulent plus faire de porte à porte pour les évènements scolaire, ce qui m’oblige à acheter toutes les lasagnes et à sponsoriser toutes les marches parrainées.

Vous savez quoi ? Je ne fais pas cet article pour me plaindre. Mes enfants connaitront une chose que vos enfants ne connaitront jamais : La rage.

Et j’espère juste être assez forte pour leur transmettre le courage de transformer cette rage en force plutôt qu’en désespoir.

J’espère être assez inspirante pour leur apporter la confiance en eux nécessaire, sans qu’ils aient à se tourner vers la haine de l’autre.

Maintenant ; disons que l’actualité ne m’aide pas

Elles connaissent leur histoire. Que ce soit la mienne ; ou celle de leur père. Elles lisent et écoutent  les infos. Plus que la normale de leur âge. Parce que chaque jour, on parle des « musulmans ». Chaque jour, elles sont abreuvées de centaines de vidéos, statuts, gifs, snaps, etc… De toute sorte ; statuant sur ce qu’elles sont, devraient être, deviendront, semblent être, présumées comme, paraissent, sont selon Sud Presse.

Mais je vais vous dire une chose… ce qu’elles devraient être ; ce sont des jeunes filles innocentes. Ce qu’elles sont ? Des jeunes filles perdues.

J’essaye de leur servir de lumière ; mais je ne peux contrer toute la haine qu’elles lisent chaque jour.

Jamais je n’aurais autant compris ce que les juifs ont pu ressentir en portant l’étoile jaune.

Et ces dernières semaines saluant les « œuvres » de Trump auront été les pires.

« M’man… Pourquoi Trump refoule les réfugiés syriens alors qu’ils meurent par millier chaque jour alors qu’il ne filtre pas les saoudiens qui financent les mosquées salafistes » ?

 

Comment te dire…. J’ai mal. Mal à en crever…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s